Le Rotary Club de Rambouillet subventionne la mise en place de panneaux d’informations en forêt domaniale de Rambouillet, gérée par l’Office national des forêts. Ces panneaux ont pour objectif de sensibiliser les usagers de la forêt aux dangers que représentent les tiques, vecteur de beaucoup de maladies, dont la plus dangereuse pour l’homme : la maladie de Lyme ou borréliose.

Les panneaux ont été disposés en forêt dans des endroits stratégiques. Ils rappellent les précautions élémentaires pour se protéger de cette maladie.
Parallèlement à cette action, une campagne d’affichage chez les médecins, pharmaciens, vétérinaires, clubs de marche, scouts et campings est effectuée.

Attention aux tiques:

Les tiques sont des acariens vivant dans nos forêts ou jardins. Cachées dans les pénombres tranquilles, elles se laissent tomber sur leur proie (rongeurs, oiseaux, sangliers, chiens, chats, chevaux, mais aussi l’homme), se nichent dans les zones humides (plis, poils), puis piquent ou mordent pour boire le sang en vue de se reproduire.
La piqûre est indolore et peut passer inaperçue. La période d’activité des tiques va de mars à novembre, justement aux beaux jours quand il y aura des promeneurs, randonneurs, cyclistes, scouts, amateurs de champignons ou joggeurs dans nos forêts.

Prévention :

  • Porter des vêtements longs.
  • Éviter de marcher dans les hautes herbes et de s’asseoir par terre.
  • Avoir une pince à tique sur soi
  • En cas d’utilisation de répulsif ou insecticide, bien lire la notice.
  • Après la sortie en forêt, bien inspecter son corps notamment les plis (aisselles, aine, genou, coude…) ainsi que les zones comprimées par un vêtement (chaussettes, ceinture, montre…)

En cas de morsure,

  • Retirer la tique à l’aide d’un tire tique ou d’une pince à écharde. Plus le temps de piqûre est court, plus le risque d’infection est faible.
  • Ne pas retirer à la main.
  • Ne pas appliquer de produit sur la tique pour aider le retrait.
  • Après extraction, désinfecter.
  • Surveiller la zone pendant les semaines suivantes

Symptômes :

Le premier symptôme est le plus souvent l’apparition d’une rougeur autour de la piqûre (érythème migrant) qui peut apparaître jusqu’à plusieurs semaines après contamination.
Ensuite, la maladie peut engendrer des symptômes variés plusieurs mois après la piqûre, ce qui rend le diagnostique compliqué :

  • Douleurs articulaires
  • Fièvre
  • Douleurs musculaires
  • Maux de tête
  • Problèmes cardiaques
  • Pertes de mémoire
  • Manifestations cutanées
  • Fatigue
  • Paralysie faciale
  • Baisse de la vue

En cas de doute, consulter un médecin.


La présentation des deux modèles d’affiches